Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Croquis de neige

Publié le par Béatrix



neige-bourgogne.jpg

Photo-070-2.gif

Photo-073-3.jpg


Photo 066 1

 

 Neige

La neige nous met en rêve sur de vastes plaines, sans traces ni couleur

Veille mon coeur, la neige nous met en selle sur des coursiers d'écume

Sonne l'enfance couronnée, la neige nous sacre en haute mer, plein songe, toutes voiles dehors

La neige nous met en magie, blancheur étale, plumes gonflées où perce l'oeil rouge de cet oiseau

Mon coeur; trait de feu sous des palmes de gel file le sang qui s'émerveille.


Anne Hébert



txpqffq4 6


Juste avant Noël, le vieux kiosque à musique ou carrousel (Dijon)
Jardins et campagnes autour de la ville
Photos Béatrix

Publié dans En Bourgogne

Partager cet article

Repost 0

La campagne en Bourgogne.

Publié le par Béatrix


  

        l'amour vache             bourgogne.jpg   bourgogne-3.jpg


  


Fleurs des champs 

  coquelicots        
   
                                                                           


Macro de fleurs violettes
 





Far-niente


 

Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pende au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.


Théophile Gautier


    


Publié dans En Bourgogne

Partager cet article

Repost 0

Livres émois

Publié le par Béatrix


Nos livres d'enfance ou d'adolescence, nos livres cultes, le livre d'un auteur qui nous a touché plus intimement, le livre qu'on oubliera jamais.....

        

   Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

   
          Edgar Mouquet de Jean Drault





   Le coeur cousu de Carole Martinez



                                 
 
            J'ai choisi d'illustrer " ô Rosemonde" une des nouvelles
du recueil "Le silence des maux" de Jacqueline Peytavi, le thème de la différence et de l'indifférence me touchant particulièrement.





"Ah! la sor-ciè-re, la vilai-ne sor-ciè-re,ouhh! chantaient-ils, jetant des cailloux sur ses chats."


Tous ces livres-objets ont été réalisés par l' atelier d'Art plastique de la ville de Dijon; ils sont exposés à la bibliothèque durant le mois de Juillet, alors amoureux des livres si vous passez par là n'hésitez-pas...! 




 

Publié dans Palettes et couleurs

Partager cet article

Repost 0

Livres émois (suite)

Publié le par Béatrix

                                                    

                            

Hier, la foule curieuse se pressait lors de l'inauguration de notre exposition autour du livre et tous voulait entrer en même temps dans la salle de l'Académie où de curieuses architectures  attendaient...
En tout plus de 200 livres en une étonnante et incroyable bibliothèque: voici quelques unes de ces oeuvres. Bonne promenade !



                                       Les livres-objets.
 
                                       
                                                    
 
                                                           Livre-chat


                                                
 
                                                            Livre-miroir


                                        

                                                                              Livre-escargot
     

                                                  

                                 Grande bibliothèque du savoir

                          

                                             Chats-miaou...

                               

                                            Livre-valise

                            

                                           Etoile américaine

                             
                               
                                           Présentoir à livre

                           
  
                                              Arbre à lire

                             

                                                                                       Livres-boîtes à ouvrir



                                                               

                                                      Avec chacun son petit univers

....à suivre...

Publié dans Palettes et couleurs

Partager cet article

Repost 0

Suite expo "Livres émois"

Publié le par Béatrix


Les livres que nous n'avons pas aimés ou qui nous ont dérangés. Suite de l'exposition  "Livres émois". Leurs créateurs ont voulu faire réfléchir...


                                   Le livre déchiré ou rupture...




                               Le livre au pilon







                           Le livre assassiné ou le livre assassin ?


Le coeur des hommes est une bibliothèque où s'alignent les romans tragiques, les idylles, les livres gais et aussi quelques livres légers; une bibliothèque rangée sans ordre apparent, mais complète.
Henri Duvenois


...à suivre...

Publié dans Palettes et couleurs

Partager cet article

Repost 0

Du livre au livre-objet.

Publié le par Béatrix




Le livre-objet est l'une des nombreuses facettes du livre d'artiste dans lequel il est souvent inclus malgré ses différences. Il reste avant tout l’œuvre d’un seul artiste. Celui-ci invente une oeuvre qui garde parfois l’apparence matérielle du livre, mais en dépasse généralement la forme traditionnelle.  Il part d’un livre véritable comme matière première ou explore ses propres formes. La structure traditionnelle du livre et le texte sont mis de côté pour créer un objet qui reflète l'expression de l'artiste. Sa démarche créatrice consiste souvent à détourner, contester ou détruire le livre afin d'en faire un contre-emploi ou de réinterpréter son rôle. Habituellement conçu et produit entièrement par l'artiste, il est souvent unique ou tiré à quelques exemplaires seulement. La réalité matérielle et sensible du livre-objet devient primordiale.

 




La notion de livre-objet fit son apparition et gagna en reconnaissance artistique au début des années 1970; il doit beaucoup aux mouvements de la première moitié du vingtième siècle comme le dadaïsme et le surréalisme.
En tant qu’œuvre d’un artiste, le livre-objet recouvre une production très hétérogène qui se partage en deux tendances. La première remonte aux poèmes-objets des surréalistes comme Breton et ses poèmes illustrés d'un canif ou d'une cigarette et aux reliures originales réalisées par Georges Hugnet, pour ses amis surréalistes. Ce dernier baptise ses ouvrages "livres-objets", dans les années 30. Avec le peintre surréaliste Max Ernst, il innove aussi dans des collages et photomontages. Dans ce premier cas, l’artiste créée un emboîtage original pour un livre qui devient par sa présentation une sculpture.



La deuxième tendance s’inspire des techniques de collage du Pop Art, des associations de mots et d’objets de Marcel Broodthaers, des accumulations et décollages d’affiches des Nouveaux Réalistes ou du détournement des matériaux de récupération de l’Arte Povera. Il existe des livres de plomb (A. Kiefer), des livres en plexiglass (Rauschenberg, E. Asher), des livres en polystyrène, qui puisent le plus souvent dans les matériaux industriels. Les livres-objets de ce genre s’affranchissent de leur fonction de livre à lire. Quelques m et cm de sparadrap d’Erik Dietman est une œuvre constituée d’un livre quelconque recouvert entièrement de morceaux de sparadrap. Le Pense-bête de Marcel Broodthaers emprisonne un recueil de ses propres poèmes dans une boule de terre. Le lecteur est amené ainsi à explorer le livre qui devient palpable et charnel et qui reflète l'essence de l'oeuvre et le message que l'auteur a voulu faire passer.


Exposition à la bibliothèque d'étude (cet hiver 2009 ) à Dijon de livres-objets connus dont certains ont été édité.
Marie-France Lamy  De la soie à l'infini 2006
Adeline Rognon  Joli coeur 1898
Kéda Black et Catherine Quevremont (texte) José Reis de Matos (illustrations) La boîte à légumes - Quatorze livres de recettes dans une boîte "cageot" avec marque-pages en forme de légumes. Marabout 2007

 

 

Publié dans Palettes et couleurs

Partager cet article

Repost 0

Le pain d'épice de Dijon

Publié le par Béatrix Delarue

 

Le pain d'épice de Dijon


La friandise au sucre d'abeilles


C'est en l'an 1452 que le duc de Bourgogne Philippe III le Bon déguste avec délice une galette au sucre d'abeilles à Courtrai. De cette tournée dans la Flandre, le duc veut ramener un souvenir heureux : ainsi débarque à Dijon l'habile artisan qui savait cuire de si bonnes galettes.


On retrouve le pain d'épice au XIIIe siècle dans les rations de route des cavaliers de Gengis Khan. Sans doute a-t-il volé la recette lors de sa conquête du continent chinois, le secret d'un pain qui se conservait de longs mois et se transportait facilement. Au gré du galop de ses troupes, il fait connaître ce mets délicat aux Arabes, et les Occidentaux apprennent à l'apprécier lors des croisades en Terre sainte.

 


La première mention de pain  d'épice de Bourgogne se retrouve sur un cahier de doléances de 1702 où les maîtres pâtissiers de Dijon se plaignent que les habitants de la ville et des villages voisins «font gâteaux, tartes et pains d'épice et autres pâtisseries pour les vendre dans les rues et aux portes de la ville».  La profession se développe, rivalisant d'astuces, de secrets, de tours de main entre artisans et entre villes sconcurrentes.

 

Chaque ville a sa recette, chaque fabricant détient son secret, mais, on retrouvera toujours dans le pain d'épice de Dijon : de la farine de froment. Pendant cette période de l'Avent les enfants recoivent parfois du pain d'épice distribué dans les écoles maternelles et des dégustations de pain d'épice et des constructions originales peuvent être admirées sous nos halles dijonnaises..


 

 

 

 

La couronne de l'Avent est formée par des branches de sapin, parfois de houx ou de gui, auxquelles on a fixé quatre bougies symbolisant les quatre dimanches de l'Avent : chaque dimanche une bougie est allumée, fêtant  la venue dans le monde de la Lumière. A l'église, la couronne est posée sur l'autel ou fixée sur un support à côté de celui-ci. Les quatre dimanches représentent  aussi les quatre saisons et les quatre points cardinaux. C'est pourquoi ici à Dijon avec l'influence alsacienne et allemande, la frontière près du Jura n'est pas loin nous allumons chaque dimanche une  bougie, nous essayons de faire du pain d'épice et des biscuits avant d'installer la crèche et le sapin.

 


Publié dans En Bourgogne

Partager cet article

Repost 0

3e concours national "Ouvrez, ouvrez les livres aux bébés"

Publié le par Béatrix

 

J'ai participé en Aout 2007 au 3° concours national organisé par le conseil général du Puy de Dôme : "Ouvrez, ouvrez les livres au bébés" et j'ai obtenu la 2e place et les félicitations du jury pour mon livre : "Le plus beau berceau du monde !"

Résumé :

Luce est un tout petit bébé et pendant que ses parents travaillent, c'est Mariam sa nounou qui s'occupe d'elle. La journée passe vite car Mariam est très occupée et elle a beaucoup à faire. L'histoire se déroule sur une journée avec des tableaux de la petite enfance dans un petit village africain au bord de la lagune. En hommage à mon enfance Africaine.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Mes projets illustrés

Partager cet article

Repost 0

Printemps magique.

Publié le par Béatrix Delarue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans notre univers nous passons très vite de l'hiver au printemps; c'est la magie des couleurs et des pinçeaux. Avec ma troupe de petites filles c'est une vraie équipe ! Elles s'activent, se démènent, s'encouragent, chantent et me racontent leurs petits secrets tout en travaillant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Art visuel

Partager cet article

Repost 0

Il neige !

Publié le par Béatrix Delarue

 

 

 

Allez on continue sur notre bonne lancée et on imagine l'hiver...

 

 

 

 

 

A l'aide de rectangles et de carrés nous avons réussi à peindre tout notre panneau, il y aura même un renard et des oiseaux en grande conversation...que peuvent-ils bien se dire ?

Publié dans Art visuel

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>